FSALE

 

Bas relief sculpté par un légionnaire mis en place dans la chapelle de l'Institution des Invalides de la Légion étrangère à Puyloubier.

Journée de permanence au siège de l'AALE d'Aubagne et sa région:

On peut dire tout haut ce que l’on pense tout bas, mais il est toujours réconfortant de faire le constat de ce à quoi servent nos Amicales d’Anciens légionnaires. La force de nos associations d’Anciens est de faire montre d’un accueil sans ambiguïté à tous ceux qui affichent un sentiment amical pour notre Légion. Sans souci de faire la leçon, il semble utile en cette période « de rentrée » de rappeler les propos du général Gaultier, créateur de « Képi Blanc » et auteur d’un remarquable livre « C’est la Légion » (concurrent remarquable et méconnu de notre livre d’or), successeur du général Flipo à la tête de la Fédération en 1966, concernant l’adhésion des Anciens aux Amicales : « Un retour au bercail et le resserrement des liens contractés naguère et trop négligés par la suite… nous avons reçu de nos Amicales; rendons leur le bien qu'elles nous ont fait. Peut-être ne leur avons-nous encore rien demandé et n'en avons nous rien reçu! Mais qui pourrait affirmer qu'il n'aura pas, un jour ou même demain, besoin d'elles. Alors soyons honnêtes et n'attendons pas le dernier moment ou la nécessité pour reprendre notre place dans les rangs ».
José Gil avec l’Amicale d’Aubagne fait indiscutablement passer un message et nous fait partager ces moments chaleureux où les sentiments d’utilité sont particulièrement appréciés bien au-delà du cercle restreint de leur siège social du 24, rue de la Fraternité au centre d’Aubagne.

 


C’est ainsi qu’en ce jour de permanence de l’Amicale, une quinzaine de membres s’étaient regroupés. Occasion de recevoir la visite bien sympathique de la jeune Andréa qui fait partie des jeunes sapeurs pompiers d'Aubagne venue donner son bonjour aux anciens et qui participe aux cérémonies patriotiques avec ses camarades aux côtés de l'Amicale, elle partait pour ses cours avec le dernier képi-blanc à la main.

 


Présent aussi le brigadier-chef (er) Vojvodic (de la même taille que le président, voir photo) et l’ex-caporal Loriot qui ont demandé leur carte de membre pour rester au sein de la famille Légion.

 


Enfin, une infirmière social exerçant sur Toulon partageait le café et les viennoiseries offertes par un ancien lieutenant et présenta au Président la situation d'un ancien légionnaire âgé, isolé, sans famille, afin de programmer une éventuelle visite de ce dernier à l’une de nos maisons d’hébergement.
Imaginons, un instant, que nos Amicales n’existent, tout simplement pas ?
JG

Commentaires   

+1 #1 MORISOT 14-09-2022 09:13
Le message ici est clair: "Sur le support affiché de l'article de l'Amicale d'Aubagne, faire comprendre à tout Ancien légionnaire qu'il serait très inspiré d'adhérer à l'Amicale de son secteur. Nous avons encore trop d'Ancien isolé !

You have no rights to post comments

amoilalegion.png

Qui est en ligne TPL_ALTCOLLAPSE

Nous avons 258 invités et aucun membre en ligne

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.