FSALE

J’ai le sentiment d’être manipulé de toutes parts, aussi bien en politique qu’en religion et quelques instants de réflexion parfois s’imposent.

C’est en fréquentant certains sites, en recevant de curieux et nombreux messages via internet, en lisant les journaux, en écoutant la radio et enfin en regardant la télévision que je me dis qu’il m’est, quand même,  très difficile de prendre parti  et de me faire une idée juste des événements présentés, ceux qui marquent  profondément notre actualité.

Mon libre arbitre est constamment remis en question; en effet, depuis quelque  temps, lorsqu’un  événement survient, en un très court délai,  il est complétement transformé, chamboulé en tous sens.  Aucun doute n’est possible, les sources d’information me manipulent selon leur bon ou leur mauvais vouloir…

Un exemple parmi d’autres: en ce moment je m’adonne à la lecture d’une série d’articles et documents divers sur    la « chute de Rome » qui me passionnent au-delà du raisonnable. Sur l’un d’eux, un passage suscite ma réflexion, celui d’un concept forgé par une théologie: “la patristique latine” * où il est dit “qu’il  n’est pas exagéré d’écrire que le libre arbitre fut développé pour préciser la responsabilité du mal, en l’imputant à la créature de Dieu…”, ceci apparaissant dans le traité “De Libero Arbitrio” de Saint Augustin. En réaction, certains proches du saint posent le problème en des termes plus abruptes: “Dieu n’est-il pas l’auteur du mal ?” puisque le péché est l’œuvre des âmes et que celles-ci sont créées par Lui. Ainsi, comment in fine, Dieu ne serait-il pas l’auteur ? Augustin répond sans équivoque que: “Dieu a conféré à sa créature, avec le libre arbitre, la capacité de mal agir, et par-là même la responsabilité du péché”. Le tour est joué ! “Libre arbitre” le mot est lâché. Dieu devient responsable mais non coupable… Sa bonté ne saurait être tenue pour coupable d’aucun mal fut-il moral. Mais n’est-ce pas déplacer le problème sans le résoudre ? Pourquoi alors, Dieu a-t-il conféré la capacité du péché ? En France, j’ai appris à réciter le “Notre Père” en disant: “et ne nous soumets pas à la tentation mais délivre nous du mal”. Comment Dieu, dans sa bonté, pouvait-il “nous soumettre à la tentation”, ce rôle étant dévolu au Diable lui-même ? Il en aura fallut du temps pour transformer en: "et ne me laisse pas entrer en tentations !" Aujourd'hui, au moment de s'interroger sur l'opportunité de réécrire l'Histoire de France, tout celà est très révélateur d'une manipulation orchestrée ! Malheureusement un constat s'impose, les périls montent, la violence s’accroît de jour en jour.  Nous, serviteurs de la Nation, qui avons toujours été prêts à mettre notre peau au bout de notre engagement, jusqu'où pourrons-nous supporter ces agissements en spectateurs passifs ?

CM

amoilalegion.png

Qui est en ligne TPL_ALTCOLLAPSE

Nous avons 179 invités et aucun membre en ligne

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que NotAllowedScriptReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.