Imprimer
Catégorie : Infos FSALE
Affichages : 679

 

Pourquoi s’arrêter à quelques rimes ?

 

Peut-être se taire et parler en mimes,

 

Ce qui nous éviterait bien des discussions

 

Et certainement aussi bien des élucubrations.

 

 

Mais que serait le monde sans paroles ?

 

Serait-il parfois aussi gai aussi frivole ?

 

Il n’y aurait plus de radio ni de chansons

 

Pour égayer notre vie avec quelques sons.

 

 

Il faudrait alors demander aux sourds

 

De nous éduquer avec des cours,

 

Pour apprendre à vivre autrement,

 

Pour poser le regard plus délicatement.

 

 

Les beaux parleurs de la politique,

 

Ne pourraient plus jouer leur cirque,

 

Obligés alors de réfléchir et de travailler,

 

Il leur serait difficile d’exister et de durer.

 

 

Plus de sons mais encore toutes les images,

 

Mais pas celles que reçoit l’enfant sage,

 

Non, les images du monde et de la vie,

 

Les images de l’atome jusqu’à l’infini.

 

 

Alors essayons quelques instants seulement,

 

Comme le photographe de regarder autrement,

 

De regarder les gens de l’intérieur,

 

Découvrant ainsi leurs pensées et leur cœur.

 

 

Mais le temps ne s’arrête jamais,

 

Les informations, les idées et les faits,

 

Ma radio reste toujours allumée

 

Et ma conscience reste toujours éveillée.

 

 

        EH