Imprimer
Catégorie : Infos FSALE
Affichages : 924

Nous savons que bon nombre de nos camarades, après la disparition de leur compagne de vie, déclenche la solidarité Légion en devenant pensionnaire à l’une des 2 Maisons qui hébergent les Anciens légionnaires. Mais : question ? Qu’en est-il de nos veuves qui disparaissent vivantes de la mémoire des vivants, qu’elle est donc leur place au sein de notre communauté légionnaire et de nos Amicales ?

 

La seule réponse acceptable, est celle d’afficher pour elles, la considération que leur apporte le soutien des amicales de leur secteur, mais encore faut-il que ces dernières puissent et  veulent bien les accepter comme membre à part entière et de les faire participer à toutes les activités de l’Amicale.

Ainsi, ce samedi 15 décembre 2018, à l’approche des fêtes de fin et de début d’années, l’Amicale d’Aubagne accueillait les veuves d’anciens légionnaires lors d’un « café-chocolat-thé et petites viennoiserie » au siège social au 24, rue de la Fraternité – 13400 – Aubagne avec remise de cadeau pour chacune d’entre elles.

Rendez-vous très attendu par ces « dames » qui leur permet de se retrouver entre elles et d’évoquer quelques souvenirs communs dans une ambiance familiale particulièrement appréciée.

Le Président José GIL n’a pas à se retourner, tous les membres de l’Amicale sont bien là, derrière lui, pour organiser ce qui est devenue une tradition: un rendez-vous annuel exemplaire et apprécié à sa juste valeur par ces veuves d’anciens légionnaires qui ne demandent qu’une chose : « qu’elles ne soient, ni oubliées, ni abandonnées !»