FSALE

                 

                                    SERIE, LES HEROS DE TOUTES LES GUERRES. 1918.

                                                                     

                                                     Lieutenant BURCKHALTER Théophile-MPLF le 3 mai 1918

 

Né le 4 janvier 1880 en Suisse, canton de Berne.

Engagé volontaire au 1er RE le 01-10-1900 (matricule 2183) -Puis 2éme RE le 02-04-1906.

Caporal le 11-06-1902, Sergent 01-11-1907, Adjudant le 30-06-1912.

Adjudant/Chef le 18-07-1913, Lieutenant le 30-05-1915.

            Campagnes :

Algérie du 4 octobre 1900 au 21 octobre 1903. Sahara du 22 octobre au 5 novembre 1904.

Algérie du 6 novembre 1904 au 17 janvier 1905. Tonkin du 18 janvier 1905 au 18 avril 1909.

Algérie du 20 juillet 1909 au 11 septembre 1909. Sahara du 12 au 18 septembre 1909.

Maroc du 19 septembre 1909 au 12 octobre 1910. Algérie du 13 octobre au 9 novembre 1910.

Maroc du 10 novembre au 1910 au 6 juillet 1912. Sahara du 13 au 16 juillet 1912.

Maroc du 17 juillet 1912 au 1 avril 1914. Contre l’Allemagne du 2 aout 191au 3 mai 1918.

            Citations :

A l’ordre des troupes du Maroc : « A fait preuve des qualités militaires les plus solides pendant les opérations du Groupe Mobile au Maroc. »

A l’ordre du Corps d’Armée : « A été tué au cours de l’offensive sur le plateau de Villers-Bretonneux. « Vieux légionnaire donnant sans cesse l’exemple de la bravoure, du dévouement et du mépris du danger. Est tombé glorieusement le 3 mai 1918 à la tête de sa section qu’il entrainait vigoureusement à l’attaque sur un terrain violemment battu par le feu meurtrier des mitrailleuses ennemies. »

                  Décorations :

Médaille coloniale avec agrafe Algérie.

Médaille commémorative avec agrafe Maroc.

Chevalier de l’ordre Ouissam Alaouite.

Chevalier de la Légion d’Honneur.

Croix de guerre avec palme.

INHUME, tombe individuelle au cimetière de St Acheul à Amiens (80), N° 1810-

 

 

                  A/C   BAUER   Joseph -   RMLEMPLF le 09-03-1918

                                   Croix de Guerre avec étoile d’Argent –

                                   Médaille Militaire le 09-08-1915

Né le 28 mars 1877 à Kronach en Allemagne

Engagé volontaire le 30 aout 1895 pour le 2éme Régiment Etranger à Nancy

Arrivé au Corps le 12 septembre 1895 ( Oran )-Naturalisé Français le 11-12-1898-

Rayé des contrôles le 21 juillet 1899 (Incorporé au 2éme Zouaves à Oran -)

Rengagé au 2éme Etranger le 18 décembre 1905 –

Affecté au RMLE le 23 aout 1916 -

Campagnes :

            Algérie : du 07-09-1895 au 20-07-1899 et du 22-12-1905 au 24-10-1909 -

            Algérie : 25-10-1909 au 25-02-1910 et du 29-02-1910 au 31-03-1910 -

            Tonkin : 01-04-1910 au 28-06-1914-

            France : du 02-08-1914 au 09-03-1918 ( tué à l’ennemi )

Nominations :

            1ére Classe le 08 aout 1898 – Interruption de service Légion –

            Réincorporé au 2RE le 18-12-1905-1ére Classe le 01-06-1906 et le 16-11-1911 -

            Caporal le 01 juin 1907 et le 28 décembre 1911 -

            Sergent le 11 juillet 1908 et Sergent-Fourrier le 11 aout 1914 –

            Sergent-Major le 14 octobre 1914 –

            Adjudant en 1915 -

Citations :

A l’ordre de la Brigade en septembre 1915 ( date illisible )

« Au front depuis le commencement des hostilités a été blessé en Champagne le 26 septembre 1915 .Ne s’est pas fait évacué .Belle attitude de sa part. »

A l’ordre de la Division le 24 septembre 1916 :

« Au cours des combats du 4 au 9 septembre 1916 a montré le plus grand sang-froid et la plus belle énergie en organisant d’une façon impeccable , sous des fusillades intenses et de violents bombardements , le service de liaison du Bataillon . »

INHUME, ossuaire de Mandelieu-la-Napoule- (06)-

                                   ===============================

                                   ILS ONT SURVECU A L’ENFER

Sergent PAPAZIAN Kevark :

Né le 8 décembre 1886 à Constantinople en Turquie-

Résidant à Paris, 128 rue d’Alésia-

Engagé volontaire pour la durée de la guerre le 21 aout 1914-

Arrivé au 2éme Régiment étranger, dépôt de Blois, le 23 aout 1914-

Caporal fourrier le 1er octobre 1914-

Sergent fourrier le 28 mai 1915- Sergent le 12 mai 1917-

Affecté au RMLE le 11 novembre 1915- Blessé le 9 juillet 1916-

Affecté à la Légion d’Orient le 19 février 1918-

Rayé des contrôles, le 29 aout 1919-

CITATIONS :

                  -A l’ordre du Régiment le 27 juillet 1916 : « Agent de liaison auprès du chef de bataillon, toujours volontaire pour les missions dangereuses, a assuré parfaitement son service, malgré un bombardement très violent. »

                  -A l’ordre du Régiment le 10 juillet 1917 : « Au front depuis le début de la campagne. Pendant les opérations du 17 au 22 avril 1917, a assuré avec courage et dévouement, la liaison du bataillon avec la compagnie. »

                  -A l’ordre de la Brigade le 6 octobre 1917 : « Le 20 aout 1917, a conduit la demi-section dans un ordre parfait sous un violent tir de barrage. S’est montré très crâne au feu, donnant à tous ces hommes le plus bel exemple de courage, de calme et de sang-froid. »

DECORATION : Croix de Guerre avec 3 étoiles d’argent.

Naturalisé Français le 15 décembre 1926-

 

Légionnaire de 1 Cl RAMOFF Léon :

Né en 1892 à Kertch en Russie.

Résidant à Paris, 110 boulevard Ménilmontant-

Engagé volontaire pour la durée de la guerre le 21 aout 1914-

Arrivé au 2éme Régiment étranger, dépôt de Blois, le 13 aout 1914-

Nommé 1ére classe le 7 novembre 1915-

Affecté RMLE le 1 septembre 1916-

Rayé des contrôles, le 19 février 1919-

                  Campagne contre l’Allemagne du 21 aout 1914 au 19 février 1919-

                                   -Champagne 1915- Champagne 1917- Verdun 1917-

                                   -Soissons 1918- Laffaux 1918-

Blessé, par éclats d’obus à la jambe droite le 17 avril 1917 à Auberive-

CITATIONS :

                  -A l’ordre de la Brigade du 26 aout 1916 : « Soldat brave et dévoué, énergique. A montré un beau courage en s’élançant sous un feu très violent de mitrailleuses à l’attaque du village de Belloy-en-Santerre. »

                  -A l’ordre de la Brigade le 15 mai 1917 : « Bon soldat brave et courageux, grièvement blessé le 17 avril 1917 en s’élançant à l’assaut d’une position ennemie, sous un feu violent. »

                  -A l’ordre du Régiment le 7 novembre 1918 : « Brave légionnaire d’un dévouement absolu, faisant partie du peloton « Stokes », s’est distingué par sa bravoure au combat des combats du 2 au 16 septembre 1918. »

 

                                           Major (er) MIDY-FSALE en charge de la Mémoire

 

 

amoilalegion.png

Qui est en ligne TPL_ALTCOLLAPSE

Nous avons 463 invités et aucun membre en ligne