FSALE
Page de gloire de la Légion étrangère: Madagascar 1895 - 1905

Page de gloire de la Légion étrangère: Madagascar 1895 - 1905

"Je demande l’autorisation d’emmener six cents hommes de la Légion étrangère, afin de pouvoir, le cas échéant, mourir convenablement." Général Galliéni, 1896

Général Paul-Frédéric Rollet: création des traditions Légion:

Général Paul-Frédéric Rollet: création des traditions Légion:

L’invention de la tradition est, dit-on, un concept populaire qui essait de se gagner une certaine légitimité en se renvoyant au passé…Le général Rollet avait compris que la Légion pour…

-->

Né le 31 octobre 1933 à Saint Etienne dans la Loire, admis à l”école spéciale militaire interarmes en octobre 1953, en qualité de Saint-Cyrien, il est nommé sous-lieutenant le 1er octobre 1955.

Après l’école d’application de l’Arme blindée et cavalerie, il est affecté au 2ème régiment de spahis au Maroc avec le grade de lieutenant, pour compter du 1er octobre 1957. Il prend les fonctions de chef de peloton jusqu’en août 1959.

Désigné le 1er janvier 1960 pour servir en Algérie, il rejoint le 1er régiment étranger de cavalerie comme chef de peloton jusqu’en septembre 1962.

A l’issue, il rejoint l’enseignement militaire supérieur scientifique et technique en qualité de stagiaire jusqu’en mai 1966. Il y est promu au grade de capitaine, le 1er janvier 1963.

De juillet 1966 à juin 1968, il commande le 3ème escadron du 1er REC.

Officier expérimentateur à la section technique de l’armée jusqu’en août 1971, il y est promu au grade de chef d’escadrons le 1er juillet 1970. Il est désigné stagiaire de la 85ème promotion à l’école supérieure de guerre.

Du 1er août 1973 au 1er août 1975, il est affecté à l’état-major du 1er corps d’armée en qualité de chef de la section “Plans-Etudes”.

En août 1975, il est muté au 6ème régiment de cuirassiers à Laon-Couvron, comme commandant en second.

Il est promu au grade de lieutenant-colonel le 1er juin 1976.

De septembre 1977 à septembre 1979, il commande le 1er REC à Orange. Après quoi, il rejoint l’état-major de l’Armée en qualité de rédacteur à la section “Plans”. Dès son arrivée, il est promu au grade de colonel, le 1er octobre.

Le 10 juillet 1981, il rejoint le groupement de Légion étrangère et la 31ème Brigade en qualité d’adjoint au général. En juillet 1984, le GLE devient COMLE.

En novembre 1985, il est affecté à l’état-major de la 10ème division blindée à Châlons-sur-Marne.

Il est alors admis en section des officiers généraux le 1er janvier 1986.

Le 1er juillet 1988, il prend le commandement de la Légion étrangère à Aubagne, il est promu au grade de général de division le 1er septembre 1990.

Officier de la Légion d’honneur, officier de l’ordre national du Mérite, il est titulaire de trois citations avec croix de la valeur militaire.

“La richesse de sa personnalité, ses brillantes qualités intellectuelles, humaines et militaires, son passé d’officier de Légion lui ont permis d’exercer, depuis quatre ans, le commandement de la Légion étrangère dont il a su préserver les nobles traditions tout en accompagnant l’évolution de l’armée de terre.

Homme de terrain et de contact autant que de pensée, ingénieur et tacticien, il est un chef militaire de valeur dont la personnalité a marqué la Légion étrangère et l’armée de terre”.

A Paris le 31 août 1992 - Le Général d’armée Montchal, Chef d’état-major de l’armée de terre.

 

Le général Le Corre, président du conseil d’administration de la “Maison du légionnaire” à Auriol aimait raconter le compliment fait à son encontre par un sous-officier au moment où il quittait le commandement du 1er Etranger:

“Mon colonel, il y a des officiers que nous respectons, vous êtes de ceux que nous estimons.”

 

Nous informerons en temps et heures les conditions, dates, horaires et déroulement de ses obsèques.

 

amoilalegion.png

Qui est en ligne TPL_ALTCOLLAPSE

Nous avons 276 invités et aucun membre en ligne

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.