Imprimer
Catégorie : Décès
Affichages : 2968

A l’heure où nous sommes de retour de la reconnaissance triennale pour la préparation du 33ème congrès de la FSALE ; nous apprenons avec beaucoup d’émotion et de peine, la disparition du colonel (h) Jacques Villerot décédé ce lundi 14 juin 2021 après une lutte sans merci contre une maladie qui le rongeait et qui finit par l’emporter pour le dernier « bivouac » des légionnaires.

Déjà pour cette dernière reconnaissance à Millau, il nous manquait, tant nous étions habitués à sa chaleureuse présence et son exemplaire efficacité affichée lors des deux préparatifs des congrès précédents. Sa fiche « Eléments de langage" était un modèle du genre, il nous apportait une vision réfléchie de tous les obstacles qui ne pouvaient pas manquer de se présenter lors de rassemblements de cette ampleur et ses conseils et recommandations étaient d’un précieux secours.

Très fidèle en amitié, Jacques Villerot était ce que nous appelons: une belle personne, au sens noble du mot .

Comment serait-il possible de mieux le présenter que ne le fait le général (2s) Rémy Gausserès, président de la FSALE dans le courrier adressé au centre des Archives du Personnel Militaire de Pau, concernant une proposition faite en vue de l’attribution au grade de commandeur de l’Ordre National du Mérite !

Nous présentons à son Epouse et à sa famille nos sincères condoléances attristées.

Serein et confiant du "devoir accompli" après une préparation minutieuse et parfaitement orchestrée. (Photo Jean-Philippe Rothoft).

"Le colonel (h) Jacques Villerot a rejoint l’Amicale « Vert et Rouge » en 2007, puis la Fédération des Sociétés d’anciens de la Légion étrangère (FSALE) en 2013, comme chargé de mission pour les congrès internationaux et les activités événementielles.

En qualité de chargé de mission de la FSALE il a organisé en particulier le Congrès international de la FSALE du 3 au 5 juin 2016 au Cannet (06) dans des conditions difficiles. Malgré une série de grèves sur les réseaux ferrés et aériens, malgré la pénurie de carburant due aux grèves des raffineries, le colonel Villerot a su faire face avec ténacité et une grande compétence. Il a mobilisé les équipes des différents secteurs d’activité malgré des freins majeurs et a su leur insuffler un esprit d’efficacité combative pour franchir les obstacles.

Un parmi les autres (photo Jean-Philippe Rothoft)

Le colonel Villerot a ainsi permis le rassemblement de plus de 400 anciens de la Légion étrangère venus du monde entier pendant trois jours et d’accueillir les autorités civiles et militaires régionales. Il a su déployer avec habileté un réseau d’experts et d’opérateurs « amicalistes » spécialisés, mais aussi encourager les initiatives locales et mobiliser des financements spécifiques en liaison avec le Conseil départemental des Alpes maritimes.

Les qualités du colonel Villerot font qu’il est naturellement désigné aujourd’hui pour organiser  le prochain Congrès international de la FSALE en 2019. Avec rigueur il travaille à la mise en œuvre d’un plan d’action fondé sur les enseignements tirés de 2016. En effet il s’attache à élaborer une organisation pérenne des acteurs des Amicales d’anciens légionnaires concernées et s’appuie sur les bonnes pratiques mises en place dans certaines institutions.

Le président de la FSALE sait pouvoir compter sans réserve sur le colonel (h) Jacques Villerot, ancien officier supérieur de Légion étrangère et ancien chargé de mission de l’entreprise Thalès, dont le dévouement à l’égard des anciens légionnaires, de leurs veuves et de leurs orphelins, est toujours empreint d’une grande modestie.

Compte tenu de sa totale implication dans les actions en cours de la FSALE le colonel (h) Villerot mérite sans aucun doute de se voir attribuer la croix de commandeur de l’Ordre national du Mérite."

Général de Division (2s) Rémy Gausserès, Président de la FSALE.

 

Au dernier congrès à Nîmes avec le regretté général Jean-Pierre Jacob (à l'extrême gauche)

Engagé volontaire, il passe par les grades de caporal, caporal-chef, sergent et sergent-chef avant de satisfaire le concours d'entrée à l'EMIA. A l'issue de son séjour en école, il fait le choix de l'infanterie. Nommé lieutenant le 1er octobre 1970, il est affecté le 1er juillet 1971 au GILE - Corte au sein du 1er Etranger. Commence alors pour lui son engagement au sein de la Légion étrangère.

L'éloge funèbre détaillant plus en détails la carrière de colonel (h) Jacques Villerot sera prononcée par le colonel (er) de Benoist de Gentissart en l'église "Saint-Pierre du Gros Caillou - 92, rue Dominique - 75007 - Paris à 10h30 le jeudi 17 juin 2021.

A l'issue de la célébration sera entonné le chant "Prière".

 (photo Jean-Philippe Rothoft)