FSALE

 

L’ambassade de France au Liban, commémore ce 8 mai 2018 la fin de la seconde guerre mondiale:

“Cette guerre a mêlé les pulsions les plus noires de l’âme humaine à ses élans les plus nobles.” C’est avec des mots forts, lourds de sens, que l’ambassadeur de France au Liban, Bruno FOUCHER, a commémoré le 8 mai 2018, le 73ème anniversaire de la fin de la seconde guerre mondiale, à la résidence “des Pins”.

 La cérémonie s’est tenue en présence des ambassadeurs et ambassadrices des pays belligérants, du chef d’état-major de la FINUL le général de brigade Christian THIEBAULT, du commandant de la Force Commander Reserve, le colonel Olivier BAUDET. Dans son allocution, l’ambassadeur a rappelé le lourd bilan de la guerre 1939-1945.

Pendant cette cérémonie, la plus marquante des distinctions remise, restera celle de Juan GONALES MUNOZ, brigadier-chef de la Légion étrangère qui a reçu son décret de naturalisation française, tout juste 73 ans après que la France eut recouvré sa souveraineté. En amont de cette cérémonie, il avait reçu une lettre de la part du président de la République, Emmanuel MACRON avec ces mots pour officialiser l’acte de naturalisation: “La République a besoin de votre participation active.”

Fort de 16 ans de service, le brigadier-chef, d'origine Colombienne, Juan GONALES MUNOZ, s’exprimait:

“ Etre naturalisé français aujourd’hui me touche au coeur ! Et un 8 mai, c’est encore plus d’émotions, Je me bats pour la France depuis longtemps. Je pense que c’est quelque chose que je mérite, c’est ma fidélité qui est reconnue aujourd’hui, je servirai toujours avec honneur et fidélité, comme on dit chez nous !”.     

amoilalegion.png

Qui est en ligne TPL_ALTCOLLAPSE

Nous avons 218 invités et aucun membre en ligne