FSALE

 

                 

SERIE : LES  HEROS  DE  TOUTES  LES GUERRES (1914/1918)

 

« Un officier tué à l’ennemi, un sous-officier qui a réalisé une belle carrière, un légionnaire remarquable qui a survécu à l’enfer, tous méritent notre admiration et nous leurs devons un devoir de mémoire. »

 

Capitaine DUMAS Lionel :

Né le 17 aout 1889 à Rochefort (Charente Maritime)-

Décédé le 27 avril 1918 à Dury (Somme). Ambulance 5/68 des suites de ses blessures.

Soldat au 128 RI- jusqu’au grade de sous-lieutenant.

Affecté Légion étrangère comme sous-lieutenant le 24 aout 1913.

Lieutenant le 1er octobre 1914- Capitaine ( date illisible)

 

                  CAMPAGNES :

                  Algérie du 28 janvier 1914 au 11 mai 1914-

                  Maroc du 12 mai 1914 au 1 aout 1914-

Contre l’Allemagne à compter du 2 aout 1914-

 

                  CITATIONS :

A l’ordre de la Division N° 450 du 6 juin 1915 : « Le 9 mai après avoir contribué avec sa compagnie à l’enlèvement des Ouvrages Blancs, a marché sans arrêt sur l’objectif final, assigné au Régiment. Par les énergiques dispositions prises, a arrêté une contre-attaque allemande et s’est maintenu sur le terrain conquis. »

A l’ordre du Corps d’Armée N° 65 : « Après avoir brillamment conduit sa compagnie à l’attaque le 16 juin au début de la journée, a rallié le bataillon suite à la disparition de son commandant et résisté toute la journée et toute la nuit aux violentes contre-attaques allemandes lancées contre les tranchées dont il s’était emparé. »

                  « A été grièvement blessé au cours de l’attaque du 26 avril sur le plateau de Villers-Bretonneux. Est décédé le 27 avril 1918 à l’ambulance de Dury, après avoir reçu la Croix de Chevalier de la Légion d’Honneur. Officier de haute valeur morale, exemple de courage et de bonne humeur, a brillamment conduit sa compagnie de mitrailleuses le 26 avril, en l’entrainant d’un élan magnifique sur ses objectifs

                  La mort glorieuse du capitaine DUMAS laisse d’unanimes regrets à tous ceux qui l’ont connu et prive la Légion d’un officier de tout premier plan. »

 

ADJUDANT  DEFFAUX :

Né le 11 décembre 1881 à Signy L’Abbaye (08460)-4 ans de services antérieurs au 2éme RTA de 1899 à 1904 -

EV 5 ans au 2éme RE à Saïda (Bataillon d’Oran ) à  compter du 4 juillet 1905 –

                  Grades successifs :

- Caporal  le 1 avril 1906 –

                  - Sergent le 7 mai 1910 –

                  - Sergent-Fourrier le 22 septembre 1910-

                  -Sergent-Major le  1er mai 1911

                  -Adjudant le 15 septembre 1914 –Affecté au 4ème BFC du 1ER RE le 1 octobre 1914 .

Affecté au 2éme RM du 2éme RE le 31 mai 1915-

Affecté au 1er RE le 1 septembre 1916-

 

                  CAMPAGNES :

                  Algérie du 16 décembre 1899 au 23 octobre 1900 –

                  Régions Sahariennes du 24 octobre 1900 au 21 novembre 1900 –

                  Algérie du 22 novembre 1900 au 5 janvier 1903 –

                  Algérie et Régions Sahariennes du 6 janvier 1903 au 29 août 1907 -

                  Maroc du 30 août 1907 au 31 octobre 1908 –

                                   -combat de l’Oued Didi el Kerim le 18 février 1908-

                                   -combat de Rfakka le 29 février 1908-

                                   -combat de l’Oued Dalia le 16 mai 1908-

                  Algérie et Régions Sahariennes du 1 novembre 1908 au 2 octobre 1912 –

                  Tonkin du 3 octobre 1912 au 1 août 1914-

Guerre de 1914/1918 à compter du 2 août 1914 –

                  Blessé et évacué le 29 septembre 1915 par éclats d’obus dans le secteur de Souain –

Affecté au 1 er RE le 1 er septembre 1916-

 

DECORATIONS :

                                   -Médaille du Maroc avec agrafe Casablanca –

-Médaille Coloniale avec agrafe Tonkin –

-Médaille Militaire le 7 août 1915-

-Décoré de la Croix de Guerre avec palmes le 7 août 1915

 

Légionnaire de 1ére classe BARCELO Raphaël :

Né le 29 juillet 1891 à Perreros (Iles Baléares)-

Résident à Paris, 10 rue d’Austerlitz-

Engagé volontaire pour la durée de la guerre le 22 aout 1914, dans les rangs de la Légion étrangère-

Affecté au 1er Régiment étranger, dépôt de Bayonne-

Affecté RMLE le 11 novembre 1915- RDC le 8 mars 1919-

                  CAMPAGNES : contre l’Allemagne du 22 aout 1914 au 8 mars 1919-

                                   Artois, mai 1915- Champagne, septembre 1915-

                                   Somme, juillet 1916- Champagne, avril 1917-

                                   Verdun, aout 1917- Soissons, mai 1918-

 

                  CITATIONS:

 

-A l’ordre du Régiment le 10 juillet 1917 : « Très bon grenadier, a fait preuve de bravoure, de sang- froid et de ténacité au cours des opérations d’avril 1917. »

-A l’ordre du Régiment le 30 septembre 1917 : « Belle conduite au cours des attaques du 20 au 22 aout 1917. Est allé, sous un feu meurtrier, chercher le corps d’un de ses camarades tombé en avant des lignes. »

- A l’ordre du Régiment le 27 novembre 1917 : « Légionnaire brave et dévoué, s’est distingué par son ardeur et son sang-froid pendant le coup de main du 10 novembre 1917. »

-A l’ordre de l’Armée le 10 juillet 1918 : « Vaillant légionnaire, pendant une récente action, resté seul à son poste de grenadier près d’un ravin où l’ennemi tentait de déboucher, a arrêté  pendant cinq heures toutes les tentatives d’attaques de l’adversaire. »

- A l’ordre du Régiment le 13 aout 1918 : « S’est distingué pendant les combats du 26 avril au 6 mai 1918, par son courage, son sang-froid et son mépris du danger. »

 

                  Décorations :

-Médaille Militaire le 3 juin 1918-

-Croix de guerre avec palme, et 4 étoiles de bronze-

 

                                  

 

                                                                            Le Major (er) Hubert MIDY

                                                   En charge de la mémoire FSALE             

 

amoilalegion.png

Qui est en ligne TPL_ALTCOLLAPSE

Nous avons 126 invités et aucun membre en ligne