FSALE

 

 

BATAILLE D’EL ALAMEIN (1942) :

Lieutenant-colonel AMILAKVARI :

« Nous étrangers, nous n’avons qu’une seule façon de prouver à la France notre gratitude pour l’accueil qu’elle nous a réservé : nous faire tuer pour elle.

 

CAMPAGNE D’INDOCHINE :

Monsieur PLEVEN, (Ministre et Président du Conseil), à l’Assemblée Nationale le 19-10-1950 :

« Les 2 bataillons de la Légion étrangère, sont ceux qui ont subi les plus lourdes pertes, car, suivant son héroïque tradition, la Légion s’est sacrifiée pour couvrir le décrochage des autres Unités. »

 

 

 

amoilalegion.png

Qui est en ligne TPL_ALTCOLLAPSE

Nous avons 364 invités et aucun membre en ligne